L'OMS met en garde contre le retour de la peste

Après que le premier cas humain d'hépatite E chez le rat au monde ait été signalé il y a environ deux mois, une autre infection est maintenant connue (Photo: kichigin19 / fotolia.com)

Épidémie dangereuse : selon l'OMS, la peste pourrait se propager davantage
La peste est l'une des épidémies les plus dévastatrices de l'histoire de l'humanité. Surtout au Moyen Âge, la « peste noire » a coûté la vie à des millions de personnes. Aujourd'hui encore, des épidémies se répètent dans certaines régions. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) avertit maintenant que la peste qui sévit actuellement à Madagascar pourrait se propager davantage.

'

La peste pourrait se propager de Madagascar
La dangereuse maladie infectieuse de la peste accompagne l'humanité depuis des milliers d'années et, dans le passé, a entraîné à plusieurs reprises des épidémies dévastatrices faisant des millions de morts. Même aujourd'hui, il y a des cas de maladie dans certaines régions. C'est ainsi que la peste sévit actuellement à Madagascar. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) avertit maintenant que la maladie pourrait se propager à d'autres pays de la région à partir de là.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) prévient que la peste qui sévit actuellement à Madagascar pourrait se propager davantage. La plupart du temps, la maladie est transmise par les rats. (Image : kichigin19 / fotolia.com)
La maladie peut maintenant être traitée avec des antibiotiques
La peste est une maladie infectieuse bactérienne hautement contagieuse. La forme la plus courante est la peste bubonique, qui est associée à de la fièvre, des maux de tête, des courbatures et une inflammation des ganglions lymphatiques dans la région de l'aine.

Au Moyen Âge, des millions de personnes sont mortes de la soi-disant « peste noire ». De nos jours, la maladie peut être traitée avec des antibiotiques. Pourtant, des gens en meurent encore.

Selon l'OMS, il y a eu 3 248 cas dans le monde de 2010 à 2015, dont 584 décès. « Les trois pays les plus endémiques actuellement sont la République démocratique du Congo, Madagascar et le Pérou », écrit l'organisation sur son site Internet.

La saison épidémique ne fait que commencer
Dr. Charlotte Ndiaye, représentante de l'OMS à Madagascar, a déclaré dans un communiqué sur la situation dans son pays : « L'OMS craint que la peste ne se propage davantage car elle est déjà présente dans plusieurs villes et marque désormais le début de la saison épidémique qui dure généralement de de septembre à avril."

De plus, en raison des nombreuses liaisons aériennes, il existe un risque que la maladie hautement contagieuse atteigne également les îles voisines de l'océan Indien, a déclaré le porte-parole de l'OMS Christian Lindmeier, selon un communiqué de l'agence de presse AFP.

Cependant, le risque n'est que "modérément élevé". L'OMS n'émet donc pas d'avertissement de voyage. L'expert a qualifié le risque de propagation au-delà de la région de "faible".

Mauvais soins de santé et mauvaise hygiène
Il y a des vagues de peste à Madagascar chaque année. La plupart du temps, la maladie est transmise par les rats. Les experts blâment une mauvaise hygiène et des soins de santé médiocres pour les cas de peste récurrents sur l'île.

Selon le rapport de l'AFP, 133 personnes ont été infectées depuis une nouvelle épidémie début août, dont 24 sont décédées depuis.

On dit que cette année, il est particulièrement dangereux que des cas de peste bubonique et de peste pulmonaire moins courante surviennent en même temps. Celle-ci se transmet de personne à personne et peut - si elle n'est pas traitée - tuer les personnes atteintes dans les 24 heures.

Pour ne rien arranger, l'épidémie a entre-temps également atteint des endroits plus vastes, dont la capitale Antananarivo. (un d)

Mots Clés:  Plantes Médicinales Diriger Symptômes