La CJCE annule l'interdiction absolue de la publicité pour les dentistes

Image: Photographee.eu - fotolia

La CJCE annule l'interdiction absolue de la publicité pour les dentistes en Belgique
Contrairement à la croyance populaire, il n'y a plus d'interdiction absolue de la publicité pour les médecins et les dentistes en Allemagne. Elle ne serait pas non plus compatible avec le droit de l'UE, comme la Cour de justice de l'Union européenne (CJCE) a statué à Luxembourg le jeudi 4 mai 2017 (Réf. : C-339/15). Ce faisant, il a rejeté une interdiction absolue de la publicité pour les dentistes en Belgique.

'

Image: Photographee.eu - fotolia

Un dentiste bruxellois a fait la promotion de son cabinet à l'aide d'un stand d'affiches, a placé des annonces dans les quotidiens locaux et a publié sur Internet des informations sur son cabinet et les traitements qui y sont proposés.

Tout cela a finalement entraîné la poursuite. Car la loi belge interdit sans exception toute publicité pour les services de soins bucco-dentaires. De plus, il stipule un signe de pratique « simple ».

Le dentiste a déclaré que l'interdiction violait la loi de l'UE. Le tribunal pénal compétent de Bruxelles avait également apparemment des doutes et a soumis le litige à la CJCE.

Il a jugé que la libre prestation de services est contraire à une interdiction absolue de publicité. Par la suite, les médecins et dentistes doivent au moins être autorisés à se référer à leur pratique et aux traitements qui y sont disponibles.

Les États de l'UE, en revanche, sont autorisés à interdire la publicité agressive et trompeuse. Car cela pourrait nuire à la protection de la santé et favoriser des traitements inappropriés ou inutiles. De plus, une telle publicité nuirait à l'image de la profession dentaire ici. Les tribunaux belges doivent à nouveau clarifier si le dentiste est allé trop loin dans sa publicité. mwo / fle

Mots Clés:  Publireportage Galerie Coque-Torse