Pesticides contenant du glyphosate : homologations prolongées malgré le risque sanitaire

Selon l'Office fédéral de la protection des consommateurs et de la sécurité alimentaire (BVL), certaines autorisations de produits phytopharmaceutiques contenant du glyphosate doivent être prolongées d'une année supplémentaire. (Image : Otto Durst / stock.adobe.com)

Glyphosate dans les pesticides : homologations prolongées

L'ingrédient actif glyphosate a été approuvé dans les herbicides pour le contrôle des mauvaises herbes en Allemagne depuis 1974. Ces dernières années, de plus en plus de critiques ont été formulées à l'encontre de ces pesticides, qui non seulement représentent un énorme danger pour les abeilles et autres insectes, mais pourraient également mettre en danger la santé humaine. Mais maintenant, les approbations pour les produits phytopharmaceutiques contenant du glyphosate sont en cours d'extension.

'

Selon la Fédération allemande pour l'environnement et la conservation de la nature (BUND), le glyphosate est le désherbant le plus vendu au monde et un soi-disant « herbicide total ». L'agent tue toute plante qui n'a pas été génétiquement modifiée pour survivre à l'utilisation d'herbicides. Selon l'Agence de recherche sur le cancer de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le glyphosate est probablement cancérigène pour l'homme - et il contribue grandement à l'extinction d'espèces dans le paysage agricole. Maintenant, en Allemagne, les approbations de certains de ces médicaments sont prolongées d'un an.

Absorption par les feuilles et les parties aériennes de la pousse

Comme l'écrit l'Office fédéral de la protection des consommateurs et de la sécurité alimentaire (BVL) dans un rapport actuel, le glyphosate est un ingrédient actif herbicide non sélectif du groupe chimique des esters d'acide phosphonique pour lutter contre les mauvaises herbes et les graminées. Selon le ministère fédéral de l'Alimentation et de l'Agriculture (BMEL), le glyphosate est approuvé dans les herbicides pour le contrôle des mauvaises herbes en Allemagne depuis 1974.

L'absorption a lieu à travers les feuilles et les parties aériennes de la pousse. Il n'y a pas d'absorption par les racines car le principe actif du sol est inactivé. Le transport vers les parties souterraines des plantes telles que les rhizomes et les coureurs de racines est également possible, de sorte que les espèces pérennes puissent également être contrôlées en toute sécurité.

Après le débat public sur le principe actif, le 27 novembre 2017, le comité d'appel a approuvé la proposition de la Commission européenne de renouveler l'approbation du glyphosate en tant que principe actif dans les produits phytopharmaceutiques pour une période de cinq ans.

La vérification ne peut pas être effectuée

Après l'approbation du principe actif glyphosate par la Commission européenne en décembre 2017, le renouvellement de l'approbation a été demandé en Allemagne pour un total de 30 produits phytopharmaceutiques contenant du glyphosate.

Le traitement des demandes est maintenant terminé pour sept fonds et l'approbation a été renouvelée. Dans six autres procédures, dans lesquelles l'Allemagne a le rôle d'État membre évaluateur, une décision sera prochainement prise sur les demandes selon le BVL.

Selon les informations, les approbations renouvelées prennent fin le 15 décembre 2023, un an après la fin de l'approbation du glyphosate, conformément à l'exigence légale. Trois des demandes ont été retirées par le demandeur et deux approbations associées ont maintenant expiré. La troisième approbation prend fin le 15 décembre de cette année.

Les demandes sont toujours en cours de traitement pour 14 fonds. L'Allemagne joue le rôle d'État membre participant dans cette procédure. Cela signifie qu'une décision dans ce pays n'est possible qu'après réception de la décision de l'État membre évaluateur.

L'examen des candidatures ne pourra donc pas être achevé avant la clôture actuelle des admissions le 15 décembre 2020. Dans ces cas, les approbations existantes doivent être formellement prolongées d'une année supplémentaire jusqu'au 15 décembre 2021. (un d)

Mots Clés:  Galerie Extrémités Symptômes