Glyphosate détecté dans le lait maternel

Les Verts mettent en garde contre d'éventuels risques pour la santé compte tenu des résidus de l'herbicide controversé glyphosate dans les échantillons de lait maternel. Ils ont eu le lait maternel de 16 femmes allaitantes de différents États fédéraux testés pour le stress. Des quantités de glyphosate comprises entre 0,210 et 0,432 nanogrammes par millilitre de lait ont été mesurées - selon les informations, 0,1 nanogrammes est autorisé pour l'eau potable.

'

Toxines détectées dans le lait maternel. (Image: cicisbeo - fotolia)

L'agence de recherche sur le cancer IARC de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé l'ingrédient actif comme "probablement cancérigène" en mars. La présidente de la commission environnementale du Bundestag, Bärbel Höhn (Verts), a appelé à des conséquences : « Il y a évidemment une transition vers le lait maternel. Il est vrai que les femmes peuvent faire quelque chose elles-mêmes pour réduire le fardeau. Mais tout le monde ne peut et ne veut pas passer complètement au bio. Le gouvernement fédéral doit retirer le glyphosate du marché jusqu'à ce que la question de son effet cancérigène soit clarifiée. »

Au total, 16 échantillons de lait de différentes mères qui consomment principalement des aliments conventionnels ont été testés par un laboratoire de Leipzig. Aucune des femmes participantes n'était utilisatrice de glyphosate, l'exposition doit donc résulter d'une autre source (ex : aliments, contact avec des surfaces sur lesquelles le glyphosate a été utilisé). (après-midi)

Mots Clés:  Publireportage Autre Extrémités